Porteurs de projet

Guide ministériel à l’intention des gestionnaires d’EAJE — Sûreté dans les établissements d’accueil du jeune enfant

Sûreté dans les étab­lisse­ments d’accueil du jeune enfant Guide min­istériel à l’intention des ges­tion­naires d’EAJE Avril 2017 5 Préam­bule Les étab­lisse­ments d’accueil du jeune enfant   (EAJE) peu­vent être con­fron­tés à des sit­u­a­tions d’urgence par­ti­c­ulière (agres­sions provenant de per­son­nes extérieures, atten­tats) sus­cep­ti­bles de causer de graves dom­mages aux per­son­nes et aux biens. Ce guide a pour voca­tion de soutenir et d’accompagner les ges­tion­naires d’établissement dans leur démarche, en pro­posant des mesures spé­ci­fiques con­cer­nant les accueils col­lec­tifs d’enfants de 0 à 6 ans.

Guide Ministériel pour les EAJE à l’intention des services de PMI

Fruit d’une longue démarche de con­cer­ta­tion, ce doc­u­ment d’une cen­taine de pages « pro­pose une lec­ture raison­née du cadre nor­matif et sug­gère des recom­man­da­tions en vue d’une har­mon­i­sa­tion des pra­tiques ». Il s’appuie d’ailleurs sur un cor­pus de bonnes pra­tiques, choisies par­mi les remon­tées de nom­breux départe­ments.

Guide de bonnes pratiques de soutien à la parentalité — FNARS*

∗ Fédération Nationale des Associations d’Accueil et de Réinsertion sociale

Ce guide s’adresse à tous les pro­fes­sion­nels amenés à tra­vailler avec des familles, des par­ents et des enfants au sein de struc­tures d’accueil et d’hébergement. S’appuyant sur des expéri­ences de ter­rain, il vise à out­iller méthodologique­ment les acteurs qui s’engagent dans une démarche d’évaluation de la qual­ité de leurs ser­vices en leur pro­posant une sélec­tion de “bonnes pra­tiques pro­fes­sion­nelles” ain­si qu’une grille d’auto-évaluation, spé­ci­fique au sou­tien à la parental­ité

Guide pour les porteurs de projet CLAS

Ce guide réal­isé dans un con­texte inter­min­istériel (…) s’adresse à tous les acteurs de l’accompagnement à la sco­lar­ité (…). Il mutu­alise ce qui a été créé au niveau local. Cha­cun pour­ra s’en servir pour s’interroger sur son action, sa méth­ode, sur le but qu’elle pour­suit, pour affin­er son pro­jet, pour ren­forcer la qual­ité de son apport, pour favoris­er la réus­site de tous, et notam­ment des plus dému­nis.” Elis­a­beth GUIGOU (Min­istre de l’emploi et de la Sol­i­dar­ité 2000–2002)